L’infidélité dans le couple : comment la détecter et y réagir ?

L’infidélité dans le couple : comment la détecter et y réagir ?

L’infidélité est un sujet délicat qui peut fragiliser le couple et conduire à sa rupture. Elle renvoie à la violation du devoir de fidélité entre conjoints et suscite de vives réactions émotionnelles : colère, tristesse, sentiment de trahison, etc. En tant que psychologue spécialisé en relation de couple, je suis régulièrement confronté à cette problématique dans ma pratique. Comment savoir si son conjoint est infidèle ? Quels sont les signes qui doivent alerter ? Comment réagir face à l’infidélité ?

Qu’est-ce que l’infidélité en droit français ?

En droit français, l’infidélité ou l’adultère fait référence à toute relation extra-conjugale d’un des conjoints, qu’elle soit physique ou simplement émotionnelle. Elle constitue une violation du devoir de fidélité prévu à l’article 212 du Code civil, qui stipule que « les époux se doivent mutuellement respect, fidélité, secours, assistance ».

Ainsi, différents types de comportements peuvent caractériser une infidélité :

  • Avoir des relations sexuelles avec une autre personne
  • Entretenir une relation amoureuse platonique
  • Échanger des messages, photos ou vidéos à caractère sexuel
  • S’inscrire ou fréquenter des sites pour tromper
  • Avoir un comportement ambigu ou déplacé envers un tiers (collègue, amie, etc.)

L’infidélité n’est cependant pas toujours retenue comme une faute permettant d’obtenir le divorce. Le juge analyse chaque situation au cas par cas. Il peut par exemple estimer que le conjoint qui demande le divorce sur ce fondement a lui-même commis des manquements (violences, alcoolisme, absence, etc.) qui ont pu conduire l’autre à la tromperie.

Quels sont les signes qui doivent alerter ?

Certains changements dans le comportement de son conjoint peuvent être révélateurs d’une possible infidélité. Voici 9 signes qui doivent vous alerter :

1. Des absences et horaires inhabituels

Votre conjoint rentre plus tard le soir, part en déplacement professionnel plus fréquemment, passe davantage de temps avec ses amis… Ces changements d’emploi du temps et absences répétées peuvent cacher une double vie.

2. Un désintérêt pour la vie de couple

Votre partenaire semble moins investi dans votre relation, évite les tête-à-tête, rechigne à faire des activités en amoureux… Ce désinvestissement affectif peut signifier qu’il porte son attention ailleurs.

3. Une baisse de libido

Alors que votre vie sexuelle était épanouie, celle-ci s’est soudainement étiolée sans raison. Votre partenaire invoque la fatigue, le stress… Mais il peut aussi satisfaire ses besoins extra-conjugalement.

4. Un changement d’apparence

Votre moitié fait davantage attention à son look, achète de nouveaux vêtements, se parfume plus… Ce subit intérêt pour plaire physiquement peut trahir le désir de séduire quelqu’un d’autre.

5. Une consommation inhabituelle du téléphone portable

Votre partenaire a constamment son téléphone à portée de main, sursaute quand il reçoit des notifications, cache rapidement son écran… Autant d’attitudes suspectes qui peuvent dissimuler des échanges compromettants.

6. Des mensonges

Les explications de votre conjoint sur ses faits et gestes sont parfois douteuses, contradictoires… Ces petits ou gros mensonges répétés laissent présager qu’il cherche à vous cacher quelque chose.

7. De nouveaux centres d’intérêt

Votre partenaire s’est mis à une nouvelle activité (sport, poker, lecture…) qu’il pratique seul et qui accapare son temps libre. Ce hobby pourrait n’être qu’un prétexte pour voir quelqu’un d’autre…

8. Une irritabilité anormale

Votre compagnon se braque, s’emporte pour un rien… Cette nervosité exacerbée trahit probablement un sentiment de culpabilité lié à ses incartades secrètes.

9. Une peur excessive de votre jalousie

Votre partenaire interprète le moindre de vos questionnements comme de la suspicion maladive. En voulant à tout prix éviter d’éveiller vos soupçons, il se trahit…

Attention, la présence de l’un ou l’autre de ces signaux n’est pas une preuve formelle d’infidélité. D’autres facteurs (stress, routine, difficultés familiales…) peuvent également en être la cause. Il est important de garder la tête froide avant de tirer des conclusions hâtives.

Comment réagir face à l’infidélité ?

Découvrir l’infidélité de son conjoint est un choc qui suscite des réactions excessives : confrontation musclée avec l’amant/maîtresse, ultimatums, représailles… Pourtant, pour surmonter cette épreuve, il vaut mieux adopter une attitude réfléchie et constructive.

1. Prendre du recul

Même si votre première pulsion est d’extérioriser votre ressentiment, prenez le temps de faire retomber la pression. Confiez-vous à des proches de confiance, faites du sport pour évacuer les tensions, accordez-vous des moments de détente… Ce recul vous aidera à y voir plus clair.

2. Dialoguer calmement avec votre partenaire

Une fois les esprits apaisés, avoir une discussion posée avec votre conjoint est essentiel. Interrogez-le avec tact sur les raisons de son infidélité, exprimez votre peine et votre sentiment de trahison. Cet échange délicat peut vous permettre de comprendre ce qui a conduit à cette situation.

3. Lui laisser une chance de se racheter…

S’il s’excuse sincèrement et s’engage à reconstruire la confiance, vous pouvez envisager de lui pardonner son écart et de repartir sur de bonnes bases. Accordez-lui le bénéfice du doute, à condition qu’il fasse des efforts tangibles et durables.

4. …Ou rompre si la blessure est trop profonde

Malgré ses regrets, vous sentez que son infidélité a porté un coup fatal à votre amour et à l’estime que vous lui portiez. Vous êtes en droit de mettre fin à la relation si vous estimez qu’elle est définitivement abîmée et que vous ne parviendrez pas à lui faire à nouveau confiance.

En conclusion, faire face à l’infidélité de son partenaire est une situation délicate qui suppose de garder son calme. Après un temps de recul salutaire, un dialogue franc doit s’instaurer pour décider de l’avenir du couple. Rupture ou pardon sont tous deux des choix acceptables, en fonction de votre ressenti.

La tromperie est sans doute l’une des pires blessures amoureuses, mais elle n’est pas forcément rédhibitoire. Avec du temps, des efforts et beaucoup de communication, il est possible dans certains cas de surmonter cette épreuve. N’hésitez pas à faire appel à un médiateur ou un thérapeute de couple pour vous y aider.

zola

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *